Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Lorenz de Klausbourg le Mer 20 Déc 2017 - 1:31

Lorenz de Klausbourg de Silverstein, Baron en Zollernberg, était le deuxième des cinq enfants de Louis de Klausbourg, Baron en Zollernberg, benjamin des frères du Grand-Duc Louis Ier, et de son épouse Franziska Schrening von Watersee, fille du Duc Ozcar plusieurs fois ministre des affaires extérieures, descendante de l'illustre lignée en même temps qu'héritière de la fortune familiale amassée au gré des investissements, des rentes et des dividendes. La naissance avait placé Lorenz dans l'inconfortable position des cadets dans un pays où le droit d'aînesse fait loi. Du colossal patrimoine de ses ancêtres il devrait partager le tiers entre ses trois autres frères placés dans le même inconfort, les deux tiers revenant à l'aîné Alexander appelé à hériter des millions des Watersee et du Carzinal de Bure et à ceindre la Couronne ducale, déjà gratifié du titre d'attente de Comte de Zunderland, de la pairie et du domaine associé.

Lorenz avait choisi par goût autant que par tradition familiale la carrière militaire. A sa sortie de Zandhurzt, ses prédispositions en sciences et en mathématiques l'avait conduit à rejoindre l'artillerie. S'était suivi au Royal-Zomberg Artillerie, quatre année de garnison en Kolstein et une vie tranquille de province à assister aux bals de l'aristocratie locale, mais trop bien né pour s'y allier comme ses camarades officiers du régiment. Car Lorenz est d'extraction princière, celle de la dynastie dont on ne présente plus l'illustration et qui règne encore sur pas moins de sept états souverains. Au delà de la frontière zollernoise, en Angmar, en Persis et en Locquetas, il a rang de prince, d'Altesse Impériale et Royale. La perspective d'un bon mariage s'éloigne, la haute-aristocratie zollernoise périclitant au fil des ans et des mariages consanguins à défaut d'être parvenue à se renouveler. Demandant son héritage, il s'était embarqué ensuite à Zotterdam, sans l'approbation de sa mère. Traversant la mère Océane, il avait rejoint l'île de Véran, puis, de la perle des Détroits avait gagné Porto-Vesti.

Cette installation en Avaricum porte donc tous ses espoirs ; ceux de fortune, de gloire et d'honneurs. Certainement espère-t-il y faire un bon mariage, c'est à dire conforme à son rang, avec une Princesse d'Empire ou mieux encore, une Infante ! Il faudra faire preuve de patience. Il n'a pas choisi ce pays au hasard, il y a quelques attaches. Sa grand-mère était une Fleury, son arrière-grand-père est nul autre que le Carzinal Louis-Auguste de Fleury, son grand-oncle est encore prince de Guysenval et Roi d'Yrusalem, mais est-il encore bien en cour ? Rien n'est moins sûr. Enfin, la nouvelle était parvenue jusqu'à Wilhelstaufen qu'une armada syiste se regroupait à Porto-Vesti prête à lever l'ancre pour libérer Yrusalem assiégée des Turcoses. Baptisé et élevé dans la foi Zorthodoxe, Lorenz ne pouvait rester indifférent. Il entendait s'engager dans l'expédition. Abjurerait-il sa foi en Bezoar afin de rejoindre les ordres syistes et de participer à la vaillante expédition. Cela ne fait aucun doute. Homme de son temps, de devoir et de principes, il se convertirait une fois son acte de sujétion en main afin d'adopter la religion de son souverain, premier acte de loyauté envers la dynastie régnante.
• Sur le personnage :

» Nom : de Klausbourg de Silverstein

» Prénoms :Lorenz, Albrecht, Louis, Otto

» Âge : 27 ans

» Pays d'origine : Grand-Duché de Zollernberg
[x] Ce pays figure parmi les États reconnus par Avaricum

» Ambitions (politique, travail, etc. – préciser de manière détaillée pour chaque catégorie cochée) :
[X] Administration publique (Chancellerie) : La Chancellerie d'Avaricum est des charges au service de l'Empereur la plus en vue et la plus convoitée. Nous l'espérons un jour pour nous-même. Un secrétariat d'Etat, à la guerre, à la marine ou aux affaires étrangères, pourrait-être une bonne propédeutique
[X] Administration diplomatique (Affaires étrangères) : Le Secrétariat d'Etat aux affaires étrangères pourrait nous permettre de servir au mieux les intérêts souverains de Sa Majesté.
[x] Armes impériales (terre, marine, garde impériale) : La carrière militaire est la raison de notre venue. Officier des armées grand-ducales las de la vie de garnison, nous souhaitons nous battre pour la gloire de nos armes, celles de l'Empereur et la Sainte Religion Syiste. Nous ambitionnons d'abord le commandement d'un régiment, si nos services satisfont un office de maréchal de camp, et si l'Empereur le juge digne, la charge de Sénéchal d'Avaricum. Pour l'heure nous souhaiterions postuler dans l'ordre des Tyrans de Gallice afin de participer à l'expédition en Yrusalem.
[ ] Charge libérale (lettres, notariat, etc.) : ...
[ ] Commerce, négoce (Surintendance des Finances) : ...
[x] Offices courtisans (Maison de l'Empereur) : Un gentilhomme s'il sert sur les champs de bataille en tant de guerre se doit être un courtisan affairé en temps de paix. Peut-être Sa Majesté daignera-t-elle nous attacher à son service en nous confiant la charge de Grand-Veneur pour organiser ses chasses, ou encore nous fera-t-elle l'honneur de veiller à sa sécurité comme chef de Sa Maison militaire. Peut-être même nous distinguera-t-elle de la charge de Grand-Maître
[ ] Autre charge : ...

» Principauté & ville d'installation (cocher la principauté, préciser la ville) :
[X] Castillon : A la Cour de Castillon-Villeroy d'abord, là où la vie de garnisons me mènera ensuite, là ou le Souverain choisira de me possessioner s'il m'en juge digne enfin.
[] Castelmaure : ...
[ ] Guysenval : ...
[ ] Autre territoire (colonies, comptoirs, protectorats) : ...

• Sur le joueur* :

» Votre disponibilité hebdomadaire approximative : en soirée, le week-end surtout, et durant les vacances scolaires.

» Votre expérience du jeu des micronations :
[ ] Nulle
[ ] Réduite (moins de 2 mois)
[ ] Suffisante (moins de 6 mois)
[x] Importante (plus de 6 mois)

» Comment êtes-vous parvenu jusqu'à nous ? (moteur de recherche, annuaire spécialisé, parrainage, etc.) : votre serviteur est un ancien joueur (Baron de Pontecorvo)

* N.B. Dans le cas de création de nouveaux personnages, les joueurs évoluant déjà en Avaricum n'ont naturellement pas à renseigner cette section.

_________________
Lorenz de Klausbourg de Silverstein
Chevalier-Chapelain de l'Ordre des Tyrans de Gallice
avatar
Lorenz de Klausbourg

Posts : 7
Join date : 24/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Exarque de Villestreux le Ven 22 Déc 2017 - 0:17

L’indéniable attrait des princes pour les glorieux faits d’armes avaient précipité bon nombre de bien nés dans les armées renaissantes de l’Empire tandis que la Guerre de la Ligue d’Ausembourg tournait en sa faveur. L’on distinguait notamment Évrard de Habsbourg-Concyr, robuste beau-frère de Zygmunt de Fantispa, le fougueux Hadrien de Bordebon, chef de la Maison Royale de Belondor, et même, selon une rumeur ébranlant les fondations du Palais Aragon, le disgracié Arkays d'Atékarone. A cela s’ajoutait évidemment l’appétence dévote pour un beau geste syiste, garantie suprême que l’âme du concerné se rapprocherait de la Concorde Sevaniste.

L’arrivée de ces grands hommes, parfois étrangers, sous les drapeaux avarois n'était pas pour déplaire à Sa Majesté. Nul n’avait oublié que des peuples barbares avait surgi d’exceptionnels ministres comme Hippolyte-Septentrion Histelroy de Chandernagor et de sublimes courtisans tels qu’Alexandre-François de Corvin-Freshville, personnages souvent fort controversés, parfois honnis, mais ayant toujours eu à cœur de servir l’astre souverain autour duquel gravitaient les hautes affaires du monde. Nonobstant, à n’en pas douter, l’aisance naturelle des monarques avarois à placer les meilleurs hommes aux bons endroits, et à conserver leur estime tout en saisissant leurs ambitions profondes, avait aidé le Saint-Empire dans son âge d’or tout autant que durant ses instants crépusculaires.

Aujourd’hui, le tintement des rapières et le tonnerre des canons avait attiré un zollernois de belle famille, comme Louis-Nabelnine de Klausbourg en son temps, que l’on vit débarquer dans la rade – militarisée malgré elle – de la richissime Porto-Vesti. Une quantité très inhabituelle de vaisseaux de guerre mouillait un peu partout, chargés un à un de victuailles et de poudre, entravant par moment le négoce et la navigation sur les canaux centenaires de la cité. Le départ de cette véritable forêt de mâts semblait imminent. Un voyage jusqu'à Castillon-Villeroy pour une entrée à la Cour n'était donc pas sensé. Heureusement, l'attroupement martial sollicitait la présence de puissants commis, en particulier de représentants du Chancelier et des Secrétaires d’État.


- " Qve Voſtre Alteſſe soict la bienvenve en Avaricvm. " s’exclama, au pas d’une révérence, l’un d’eux d’un verbe affecté " Qv’Elle soict aſſvrée qv’vne charge seyant à Sa condition & Son inſtrvction Lvi sera inceſſamment deſfeſrée. "

Il traça quelques mots à la plume et ferma la demande de sujétion d’un cachet. Puis, comme le requérait l’usage pour un éminent aristocrate, le jeune Silverstein fut invité au souper du Bourgmestre. Plus tard, on lui fit savoir que le Duc de Barotant, seigneur de ces terres, lui offrait le gîte en son château. Une arrivée très opportune, en vérité, alors qu'approchait le moment fatidique.


Dernière édition par Exarque de Villestreux le Sam 30 Déc 2017 - 21:16, édité 1 fois

_________________
Son Éminence Révérendissime Monseigneur Louis-Alphonse de Bellièvre-Épinac,
Chancelier d'Avaricum,
Exarque de Villestreux,
Duc d'Épinac,
Grand d'Avaricum,
Heptadécaième Académicien,
Chevalier de l’Ordre de l’Annonciation.
avatar
Exarque de Villestreux

Posts : 50
Join date : 24/07/2016
Location : Castillon-Villeroy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Lorenz de Klausbourg le Mar 26 Déc 2017 - 19:33

Lorenz fut accueilli avec la déférence due à un prince de son rang. N'était-il pas Altesse Impériale & Royale en des terres étrangères. Il soupa chez le Bourgmestre de Porto Vesti, un gros homme passé par la savonnette à vilain affectant les manières d'un milieu auquel il n'appartenait pas. C'était le lot de cette noblesse de cloche anoblie par l'exercice des charges municipales de n'être jamais vraiment admis dans le cercle restreint de la véritable aristocratie. Lorenz, pourtant simple cadet d'une branche cadette, fut remercié par ses hôtes de sa condescendance.

Le soir venu, il se fit conduire chez le duc de Barotant, louant un équipage et un habit digne de la situation. Au seigneur des lieux il confia ses projets : postuler dans l'ordre des Tyrans de Gallice, afin de prendre part, sous la bannière écarlate à la croix d'argent à la Défense de la Foi dont il était, de coeur, le fervent soutien. Bientôt on annoncera dans tous Castillon-Villeroy la conversion du prince zorthodoxe ; le Duc de Barotant, âme bienveillante qui avait veillé sur son arrivée, serait invité à l'accompagner sur les font baptismaux.

_________________
Lorenz de Klausbourg de Silverstein
Chevalier-Chapelain de l'Ordre des Tyrans de Gallice
avatar
Lorenz de Klausbourg

Posts : 7
Join date : 24/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Exarque de Villestreux le Sam 30 Déc 2017 - 22:47

En disgrâce depuis la fin de la Régence, qu’il avait toutefois mené avec toute la dignité et le doigté requis, Archibald-Tancrède d’Odenaarde-Barotant se concentrait sur l’écriture de ses mémoires, passe-temps habituel pour les grands hommes de l’Empire que l’ingratitude souveraine tenait cependant éloignés des machinations de la Cour. Cet exil forcé avait changé le duc à bien des égards. Son apparence fine et athlétique avait laissé place à un corps enflé par les abus de table et sa disposition affable, parfois candide, à un tempérament morose. Par ailleurs, son incapacité à trouver un parti convenable à épouser et produire une descendance, motifs qui pesèrent certainement dans le rejet de l’Empereur, condamnait ses titres et terres à revenir à la Couronne d’Avaricum une fois son âme rappelée à Dieu. Pour autant, l’ancien Sénéchal savait toujours recevoir ses invités tel un castillonais digne de ce nom et il n’hésita pas un seul instant en apprenant les déambulations du prince de Klausbourg à Porto-Vesti.

- " Alteſſe, l’inteſrêt de Votre preſtigievse Maison povr le sort d’Yrvsalem Vovs honore aſſvreſment. Vos intentions sont claires & je serois hevrevx de me porter garant de levr accompliſſement. "

Les deux personnages sirotaient un digestif local dans la fastueuse orangerie du château, préparant le sommeil réparateur que le gentilhomme zollernois devait appeler de ses vœux après un si long voyage.

" Sovffrez que je vovs sovmette la proposition svivante. Demain à l’avbe seront convoqvés en ma chapelle des Chevaliers-Chapelains de l’Ordre des Tyrans de Gallice. Vous serez introdvit dans la Religion de Sevan lors d’vne ceſreſmonie av covrs de laqvelle je vovs parraineroi. Il se dit qve Sa Majeſté sovhaite le deſpart de l’Armada povr le soir même, il favdra doncqves Vovs trouver vne armvre, vne eſpée & vn vaiſſeav dans la jovrnée. Ce projet Vovs satiſfait-il, Alteſſe ? "

Une sorte de lueur allègre dansait dans le regard de l’aristocrate dont la vie touchait pourtant à son couchant. L’effervescence précédant cette grande aventure militaire devait certainement ragaillardir son cœur de vétéran.

_________________
Son Éminence Révérendissime Monseigneur Louis-Alphonse de Bellièvre-Épinac,
Chancelier d'Avaricum,
Exarque de Villestreux,
Duc d'Épinac,
Grand d'Avaricum,
Heptadécaième Académicien,
Chevalier de l’Ordre de l’Annonciation.
avatar
Exarque de Villestreux

Posts : 50
Join date : 24/07/2016
Location : Castillon-Villeroy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Lorenz de Klausbourg le Lun 1 Jan 2018 - 19:29

Aux premières lueurs de l'aube, les rayons du soleil perçaient les vitraux voués aux saints du Syisme triomphant et aux gloires familiales. Il y avait dans la chapelle castrale des ducs de Barotant, l'atmosphère des veillées d'arme et des cérémonies d'adoubement de l'ancienne tradition chevaleresque. Au pied de l'autel se trouvait des chevaliers-chapelains vêtus de la coule noire à croix blanche à huit branches. Un prêtre officiait.

Lorenz d'abord tenu à l'extérieur de la chapelle fut invité à pénétrer dans l'enceinte sacrée après avoir officiellement demander le baptême :


- Lorenz que demandez vous à l'Eglise de Saint-Sevan ?
- La Foi !

Puis vint l’immersion accompagné par le duc de Barotant, et la formule rituelle

- Ego te baptizo...

Lorenz était désormais membre de l'Eglise syiste. Vint la cérémonie de l'adoubement.

_________________
Lorenz de Klausbourg de Silverstein
Chevalier-Chapelain de l'Ordre des Tyrans de Gallice
avatar
Lorenz de Klausbourg

Posts : 7
Join date : 24/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Exarque de Villestreux le Sam 6 Jan 2018 - 23:18

Un mercier s’était présenté tôt le matin afin de prendre les mesures du candidat à l’obédience. Les chevaliers disposaient en effet de deux tenues, l’une d’apparat, élaborée, faisant la part belle aux orfrois et ornement volumineux, et l’autre plus simple, permettant les amples mouvements nécessaires aux combats et offrant un confort bienvenu lors de longues campagnes militaires, tout en conservant cependant une élégance indispensable aux avarois. C’est cette dernière que le prince de Klausbourg endossa pour toute la durée de l’office.

Le baptême achevé, les membres de la loge chevaleresque formèrent un cercle autour de l’initié en génuflexion. De mince rayons de soleil traversaient les vitraux pour illuminer le chœur, conférant à la scène un décor mystique rappelant les anciennes croisades.


- " Mvni de tes inſignes, reſpand avx Meſcreſants l’avtorité des Saintes Notes. "

Un acolyte glissa un anneau d’argent sur la main de Lorenz puis déposa un collier sur ses épaules.

- " Drape le Miseſrevx de ton manteav. "

On lui agrafa une cape fringante.

- " … Et par ta lame proteige le Jvſte. "

Une arme tranchante portant les inscriptions du Chapitre fut attachée à sa ceinture.

- " Leive-toi, Ô brave, car te voilà Chevalier-Chapelain. "

L'assemblée récita la formule de clôture traditionnelle.

- " Av nom de L'Eſpée, dv Sang & de la Terre, ainſi soict-il ! "

A la sortie de la chapelle, le Duc approcha son protégé avec les félicitations de circonstance. Il restait désormais à descendre au port et embarquer sur la flottille de l’Ordre, grouillante de frères-sergents prêts à raccourcir quelques turcoses.

_________________
Son Éminence Révérendissime Monseigneur Louis-Alphonse de Bellièvre-Épinac,
Chancelier d'Avaricum,
Exarque de Villestreux,
Duc d'Épinac,
Grand d'Avaricum,
Heptadécaième Académicien,
Chevalier de l’Ordre de l’Annonciation.
avatar
Exarque de Villestreux

Posts : 50
Join date : 24/07/2016
Location : Castillon-Villeroy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Lorenz de Klausbourg le Dim 7 Jan 2018 - 15:53

Lorenz de Klausbourg se tourna vers le duc de Barotant

- Je vous remercie Excellence, de vos félicitations, et de votre hospitalité. Il me faut désormais rejoindre la sainte armada. Je suis votre obligé.

_________________
Lorenz de Klausbourg de Silverstein
Chevalier-Chapelain de l'Ordre des Tyrans de Gallice
avatar
Lorenz de Klausbourg

Posts : 7
Join date : 24/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorenz de Klausbourg de Silverstein

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum