Les Ordres Philosophiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Ordres Philosophiques

Message par Grand-Pontife Turmwächter le Mar 5 Juil 2016 - 4:41

Ordres officiels :

Loin des considérations martiales des Chevaliers, les Ordres Philosophiques se concentrent sur l’étude des Saintes Notes, l’histoire de l’Eglise, le prêche aux quatre coins du monde, la contemplation et la prière. Leurs affiliés sont de très loin les plus nombreux car le simple curé de campagne et le mandrite en son cloître, pour le clergé, ou le bûcheron solitaire et la princesse en son palais, pour les laïcs, sont tous introduits dans l’un de ces ordres lors de leur Confirmation (vers les premiers mois de l’âge adulte).


  • Loge Sevaniste - [Ordre Sevaniste] : Les sevanistes constituent chronologiquement le premier des ordres. Ils sont également les plus nombreux et prônent la tolérance " pour tous ceux qui reprennent et respectent les mots du Saint " (Abbé Lepalle). La vénération joyeuse de Sevan est en effet l’un des aspects cardinaux de cette communauté : toute pensée nouvelle est acceptable tant que la centralité de Sevan et sa divinité finale ne sont pas remises en question. Cette ouverture d’esprit, appelant au développement de la culture et de l’intellect, facilite leurs prédications en terres traditionnellement non-syistes.

  • Loge Lettrée - [Ordre des Lettres et Armes] : Les Lettrés – encore rarement appelés " Lettrés et Armés " - sont les descendants de Philistate de Lettres, l’un des principaux disciples de Sevan. Parmi leurs rangs se trouvèrent les plus grands penseurs de l’Eglise, qui compilèrent le parcours de Sevan vers la Concorde et développèrent les dogmes de la religion. Ils enrichissent chaque jour la théologie syiste et recherchent les signes de la vérité divine à travers les débats, l'écriture, et la science.

  • Loge Faucheuse - [Ordre des Faucheurs] : Peu nombreux mais toujours très vocaux, les Faucheurs sont redoutés de par le monde pour leur intransigeance et leur attachement à l’orthodoxie des préceptes de l’Eglise. Ils ont une lecture extrêmement littérale des Saintes Notes, lesquelles ont selon-eux la primauté sur les ajouts successifs et temporels. S’astreignant à une existence sobre et sévère, les Faucheurs sont particulièrement présents dans les tribunaux ecclésiastiques ou les représentants de l’ordre public des nations syistes.

  • Loge Spectreuse - [Ordre des Spectreux] : Un certain mystère entoure les Spectreux, leurs abbayes restant fermées à la plupart et leurs chapelles utilisant des rituels incompréhensibles pour les profanes. Depuis toujours, cet ordre a gravité autour de l’interdit et l’inconnu, et ce pour une raison bien simple : combattre le feu par le feu. Les Sprectreux épient les ennemis et rivaux de l’Eglise en tentant de comprendre leurs méthodes et de mater les premiers signes d’un schisme. Ils sont les yeux et les oreilles du syisme, recherchant anciens artefacts, ruines oubliées, et écrits perdus. Leur foi est, contrairement à ce que l’on pourrait croire, d’une solidité à toute épreuve, mais il arrive qu’elle s’incarne parfois de manière fort peu conventionnelle.

  • Loge Sanguine - [Ordre des Sanguins] : " La douleur que tu ressens n'est rien. Vois comme il est nécessaire d'allier sang et acier, pour atteindre la douceur d'un avenir tant désiré " (Note 54). Cet extrait de Deux jours du Révélé résume assez fidèlement la base doctrinaire de Sanguins. Ces derniers vivent dans une extrême humilité, souvent en tant qu’ascètes et ermites pour le clergé, et consacrent leur vie à servir les blessés, malades, pauvres, et malheureux. L’auto-infliction de traumatismes physiques fait partie de leur lot quotidien pour expier les impuretés de l’esprit et apporter le pardon divin aux pécheurs. Ils sont vêtus très simplement et ont la particularité de parler d’eux-mêmes à la troisième personne du singulier (bien que ce point tende à disparaître).



Cas spéciaux (anciennes croyances ayant incorporées plusieurs éléments du Syisme) :


  • Cellule des Abjurateurs - [Société des Abjurateurs] : Ennemis jurés des premiers sevanistes, les abjurateurs agissent dans l’ombre et sont vivement pourchassés par les inquisiteurs syistes. Cette secte reste une énigme et ses écrits, très rares, sont interdits par l’Eglise. Elle serait sur le point de disparaître.

  • Dendron des Naturels - [Héritiers Naturels] : Un culte remettant la nature et le cycle naturel de toute chose au centre de leur considération religieuse. Ils ne reconnaissent pas l'incarnation divine en Sevan car idolâtrent Quiistam, un dieu purificateur. Les Naturels se concentrent sur la protection des animaux et plantes ainsi que la contemplation.

_________________
Sa Sainteté Hans Turmwächter,
Grand-Pontife de la Très Sainte Église Syiste, Eudémoniste, Philosophique et Gallicienne,
Exarque de l'Archibasilique de Saint-Aimé-Le-Sauveur,
Docteur utriusque iuris de l'Académie d'Alsterdyon (Belondor),
Vingt-septième chef souverain et grand maître de l'Ordre de la Révélation.
avatar
Grand-Pontife Turmwächter

Posts : 23
Join date : 11/07/2015
Location : États Pontificaux de Gallice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum